Tribal Chic YUCATAN



18/ Yucatan

La civilisation maya est une des civilisations précolombiennes les plus étudiées, les villages les plus anciens ont été retrouvés sur les côtes de la mer des Caraïbes et de l'océan Pacifique.

La péninsule du Yucatan, où rayonna la civilisation maya, est un bas plateau calcaire couvert d'une jungle épaisse avec de nombreux trous d’eau turquoise constituant des puits naturels à vocation rituelle, appelés "cénotes".

L'observation du style de l'architecture maya est une des clés pour comprendre cette civilisation. La pyramide à degrés est la plus emblématique. Le peuple maya aurait adopté l'architecture verticale pour se rapprocher de ses dieux.

Un des aspects étonnants de la culture maya est sa capacité à construire d’immenses ouvrages à l’aide de techniques rudimentaires car ils ne connaissaient ni l’usage de la roue, ni la technique de la voûte.

Les progrès dans la taille des pierres réduiront l’utilisation du mortier, les pierres s’emboîtant parfaitement.

Divers stratagèmes ont été employés pour limiter l’aspect pesant des bâtiments. Frises géométriques, colonnettes verticales ou encore sculptures plus ou moins élaborées se sont développées pour atteindre leur apogée à l’ère post-classique. Le style puuc au Yucatan en est le meilleur exemple.


Enfin les surfaces étaient peintes avec des pigments minéraux et organiques dont l’hématite et l’indigo qui servaient à produire les principales couleurs.

Le célèbre bleu maya était ainsi constitué d’indigo, d’azurite (minéral) et d’argile paligorskite.


L’art maya de la période classique (200-900) est considéré par beaucoup comme l'un des plus beaux et des plus fins de l'Amérique précolombienne.

Dans l'art de la fresque, les Mayas étaient passés maîtres dès le IIIesiècle.

Loin d'avoir livré tous ses secrets, la civilisation maya a légué une quantité d'objets. Qu'il s'agisse d'ornements sacrés réservés au culte (masques cérémoniels, couteaux de sacrifice) de bijoux, ou encore de pierres sculptées, d’obsidienne, de jadéite ou de serpentine.

Le cuivre aussi était utilisé à des fins décoratives, comme l’or, l’argent, le jade, les coquillages et les plumes de quetzal.


Voici les recherches sur Wikipédia qui m’ont permis de choisir les couleurs et inspiré les techniques de tissage géométrique et d’assemblage de ce collier.

Je n’ai pas essayé de reproduire un bijou ancien mais plutôt de m’inspirer de leur histoire pour concevoir un bijou moderne construit avec les perles CZECHMATES.